LES ANIMATIONS CULTURELLES
 


​​L’association « CALIBRALIGHT » (signifiant calibre de lumière (1)) fut à l’origine composée de jeunes désirant promouvoir un site naturel avec la réalisation de manifestations musicales estivales en plein air au Mont des Avaloirs.
 
A ses débuts, elle comptait une soixantaine de bénévoles venant des trois départements (Orne, Sarthe, Mayenne)  issus de catégories socio-professionnelles différentes : collégiens, lycéens, jeunes salariés et demandeurs d’emplois. Cette association a existé pendant 10 années et s'est éteinte en 2004 faute de subventions locales et intercommunales .

Cela, a permis pour la grande majorité des jeunes bénévoles, d’avoir une première expérience associative et de démontrer que des animations pouvaient être possibles dans le respect de l'environnement.

Il était particulièrement audacieux à 416 mètres d'altitude en pleine forêt de Multonne, de mettre en place toute une logistique technique puisque là-haut, le site était dépourvu de tout branchement électrique et d'arrivée d'eau  !

2014 - Une "Fête de la Musique" au Mont des Avaloirs "annulée" par décision préfectorale.

Il était prévu d'innover culturellement au « Mont des Avaloirs » en créant une première  « Fête de la musique » devant le belvédère dans l'allée centrale le samedi 21 juin 2014.

L'idée était de commémorer également le 20ème anniversaire du premier concert organisé par l'association « Calibralight » en 1994 sur le site des Avaloirs avec le groupe « Tri Yann ». Les deux protagonistes (David Marquet - ancien président de l'association culturelle du Mont des Avaloirs « Calibralight » - & Mickaêl Leblanc) avaient projeté de mettre en valeur ce site naturel par deux représentations musicales synthétiques soirée et nuit avec l'interprétation de morceaux musicaux de Jean-Michel Jarre et par la suite avec la diffusion de musique synthétique américaine mélodique avec des lasers posés sur la coupole.

Le service de la sous-préfecture par la Direction Départementale des Territoires avait omis d'en informer dès le début l'équipe organisatrice du dispositif « Natura 2000 », portant entre autre sur les périodes de couvaisons d'oiseaux protégés en période estivale autour et aux alentours du belvédère.

Les organisateurs ont bien compris le message sans s'opposer à ce dispositif étant relativement récent et inexistant lors des anciennes manifestations culturelles ayant eu lieu dans les années 90 et 2000 sur le site des Avaloirs.

Or, cependant, tous les ans au printemps, a lieu une grande course cycliste (à grand renfort de sonorisation), avec une arrivée d'étape au sommet du .... « Mont des Avaloirs », cherchez l'erreur ! ! 

(1) ce nom a été choisi pour qu‘une source lumineuse très intense (dérivée du laser) installée sur la coupole du belvédère, puisse être visible sur plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde servant de phare balistique et guider facilement les véhicules vers le lieu exact de la manifestation.


.